Ludovic Pautier | J’ai bu du Carroget

“Voilà du Gros Lot” poétique

J’ai bu du Carroget

J’ai ca/
boté depuis Bordeaux pour boire mon Car/
roget.
Et maintenant,
Je bois du ca/
ressant
je bois du Car/
roget,
je bois du ca/
téchisme, le petit litre rouge du grand limonadier,
je bois du car/
rément, je bois du car/
rossé, je bois du Car/
roget.

Je bois du Car/
roget pour me forger le ca/
ractère, j’en suis le car/
cajou, il est parfait, il est ce libre et ce rubis, ca/
ravagesque et familier
de cent ca/
rats ce Car/
roget.

Il fait le paon dit-on, c’est vrai sa fin de bouche est une car/
avelle, pas un car/
go ! elle vogue, écoutez-là et son car/
burant c’est mon petit Car/
roget.

Dès que le ca/
rillon ca/
hote, que ça car/
tonne dans mon gosier je dis ” Grand soif !” je déca/
rotte un Car/
roget. Du blanc, du car/
miné, il a plus d’un tour dans son car/
quois le Car/
roget.

Oh il n’est point du car/
avansérail, il est sans ca/
ramel et sans car/
can, sans car/
ambouille et sans ca/
rence, je me l’arroge mon Car/
roget.

Je bois cent soif et plus, encore, je ne suis pas de ces ca/
roubles, ces cal/
feutrés, ces car/
caillots qui s’ca/
rapatent et vous laissent un Car/
roget sans l’assécher.

Je chante la car/
magnole, le refrain des rouges en train, je laisse aux car/
mélites les vins de messe ca/
nonisés, je leur préfère mes ca/
ronades de Car/
roget. Non Mais.

Mon coeur est tout équar/
quillé, dans ma car/
casse ma ca/
rotide est Car/
roget.

Je ca/
rambole dans l’escalier, j’ai bu du Car/
roget, un vin de ca/
rabine, de ca/
racul qui fait ôter leur ca/
raco, leur ca/
rapace aux drôlesses
et puis aux drôles, il leur donne cette envie folle de s’ca/
resser.

J’ai bu un vin de car/
afon, j’ai bu du Car/
roget. A fond.

Ludovic Pautier
(Lu à Anetz aux portes ouvertes du Domaine de La Paonnerie – Avril 2015)

Source : Ludovic Pautier, “Lettres à soif (19)”, in La solitude du chorizo. [En ligne] 20/05/2015. Disponible sur : http://lasolitudeduchorizo.blogspot.fr/2015/05/lettres-soif-19_20.html (Page consultée le 31/05/2015).

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *