Jean-Luc Klapka | JC Pirotte : le pâle amant peine

En hommage à Jean-Claude Pirotte, disparu le 24 mai 2014, ce poème de Jean-Luc Klapka

pour Sylvie Doizelet,

à Jean-Claude Pirotte

le pâle amant peine
il pleut sur Namur
as-tu trouvé la plus belle
par-delà les vallons

attablé le ballon
rutile cible d’un rai
de lumière bleutée
à ta main façonné

les pies en habit
de soirée mal terminée
clopinent bavassent

dans l’herbe mouillée
dans tes mots empruntés
les coquelicots rêvassent

Jean-Luc Klapka, 26/27. V. 14

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *