Christophe Mahy | Pli perdu

Pour rendre hommage à Jean-Claude Pirotte, disparu le 24 mai 2014, Christophe Mahy  nous livre ce poème écrit dans l’émotion :

Pli perdu

Pour Jean-Claude Pirotte

Je n’ai pas le cœur à t’écrire ce soir
et pourtant
je laisse tomber
quelques mots sur la page
d’où tu es absent
car fantôme tu es devenu
pour le meilleur et pour le pire
et moi je ne suis plus
qu’une ombre dans ton ombre
écoutant le silence
me parler de poésie
Je ne crois pas à ta disparition
c’est une cavale de plus sans doute
dans les reculées
d’une province obscure
où nous ne sommes pas admis
pour l’instant
Déjà la vigne refleurit
sur les coteaux
faisant la promesse
du vin bourru
que nous aurons à boire
sans toi désormais
à la santé du vieux temps
qui sonne à coup sûr la fin
des misères de cette vie
où j’écris poste restante
quelques mots sur la page
et que le vent disperse
parmi les ombres

que personne n’élude.

Christophe Mahy, 26 mai 2014.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *