Hommage de Falseta à JC Pirotte

Jean-Claude Pirotte lisant En Cabardès. Juin 2004. © CEPDIVINUn homme s’en est allé et il s’appelait Pirotte.

“Falseta” sur Radio Campus Bordeaux 88.1

Jean-Claude Pirotte s’en est allé le 24 mai 2014. “Falseta” lui avait déjà consacré une heure entière, il y a de cela deux ans, je crois.

Parce qu’il était un de ces écrivains qui auraient pu croiser Ignacio Espeleta à Cadiz et passer sa journée avec lui, à deviser, à l’écouter chanter, à écluser des gorgeons de claire manzanilla comme de vin noir. “Tirititran, tran, tran”, oh oui, ça lui aurait plu au poète de Namur…

Alors “La barraca” de ce lundi 26 mai lui rend hommage. Il y a quelques textes de Pirotte mais surtout les mots de ceux qui l’ont célébré.

Et pour briser les coupes sur les crêtes du destin, le cante est fier d’être de l’épitaphe, du kaddish, de l’éloge.

“Que me lo ha contao un poeta
me lo ha contaíto un poeta:
libertad rima con alas,
la leche con la canela,
el tacón con el zapato
y mayo con la primavera”
(Duquende por bulerias)

Falseta – Barraca del duende JC Pirotte

26/05/2014

Ecouter l’émission

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

durée : 00:61:33

FalsetaEcoutez “falseta”
le lundi, de 22 h à 23 h
Radio Campus Bordeaux 88.1

ou en streaming :

radio campus

et le blog de ”falseta” (pour écouter l’émission en podcast), c’est là : http://ludo-falseta.blogspot.com/

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *